En général les familles hindoues -qui sont la vaste majorité à la Gandhiji School- donnent à leur enfant un nom relatif à la divinité présente dans le ciel, astrologiquement parlant, le jour de sa naissance. C’est l’astrologue de la famille (toutes en ont un !) qui conseillera au mieux.

Certaines familles préfèreront cependant donner un nom "moderne" ou à la mode, selon leur choix. C’est le cas des familles chrétiennes, mais souvent aussi des familles hindoues. Les musulmans quant à eux restent très traditionnels.

Les hindous n’ont pas de nom de famille ! Quand on parle du nom il s’agit toujours du prénom ! L’initiale qui suit le nom est importante : c’est l’initiale du prénom du père.

Exemple. L’enfant appelé Sarathi. Son père s’appelle Thangarasu. Le nom "complet" de Sarathi sera "Sarathi T". Si un jour Sarathi a un enfant qu’il veut appeler, disons, Karthick, le nom complet de Karthick sera Karthick S…

Autre exemple, Mohandas Gandhi. Le prénom est Mohandas, Gandhi est simplement le nom de sa caste. En effet dès qu’un Indien sort du système national il est bien obligé d’avoir un "nom de famille", pour le passeport par exemple. C’est alors le nom de la caste qui sert de nom de famille. Les Gandhi, les Patel, les Seths, les Pillai, les Chettiyars, etc.

L’orthographe du nom de l’enfant est souvent "fantaisiste", selon l’officier de l’état civil qui l’a actée. Un même nom s’écrit de nombreuses manières différentes. Ces variantes proviennent de la transposition du tamil en anglais, ou même parfois en français dans l’Etat de Pondicherry. En tamil le P et le B sont une seule et même lettre, idem pour le D et le T, le G et le K, etc.

Il arrive que la date de naissance n’ait pas été mentionnée sur l’acte de naissance. Dans ce cas la Directrice de l’école décide d’une date avec les parents et cette date devient officielle.

Frères et sœurs. Quand l’enfant est jeune il a du mal à différencier ses "vrais" frères et sœurs de ses cousins et cousines, surtout quand ils vivent sous le même toit. En tamil il n’y a pas de mot pour désigner cousin et cousine, on les appelle aussi frère et sœur… Lors de l’interview il faut alors tourner la difficulté et demander qui est le père d’untel ou d’une telle…